Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hé oui, le temps cours....et HARDi, que ce soit à MADAGASCAR ou en FRANCE n'a pas chômé depuis l’automne.

Suite à l'assemblée générale d'avril dernier, Hardi-France a pu commencer à participer au financement du projet " ACTE DE NAISSANCE" et l'équipe à Tananarive a démarré l'année scolaire (en octobre) en faisant un état des lieux des situations de chaque enfant au regard de l'état civil:

  • savoir si l'enfant a été déclaré à la naissance.
  • retrouver le document d'état civil si il existe (vérifier sur les listing des services habilités).
  • connaitre la situation des parents au regard de l’état civil.
  • aborder avec les parents leur niveau d'alphabétisation car il sera nécessaire dans les démarches avenirs, que les parents écrivent certaines informations.

Cela a donné lieu, bien sûr, à des rencontres individuelles avec les familles dans les locaux d'Hardi lors des inscriptions des enfants mais également à domicile, des réunions de parents pour expliquer la démarche et des longues heures dans les bureaux de l'état civil pour parcourir les registres.

Fin novembre: 78 enfants étaient répertoriés sans état civil et 11 familles analphabètes, nécessitant un travail auprès des parents.

Le second aspect de ce volet "État civil" consiste à intervenir auprès des administrations, des décideurs politiques locaux et régionaux pour faire évoluer les pratiques (et à terme les lois) afin que les familles puissent avoir accès plus facilement à la citoyenneté au travers de la déclaration des naissances.

Cette mission que c'est fixée HARDI-MADA est appeler "PLAIDOYER" et se mène en collaboration avec d'autres associations locales qui travaillent dans le champ de l'aide aux Enfants en Situation Difficile (ESD).

Depuis septembre Hardi a été présent sur les actions suivantes:

  • Participation à un atelier sur le plaidoyer avec les autres associations de la plateforme « enfants des rues »
  • Rencontres avec la chef de districts
  • Rencontre avec le secrétaire du Délégué au Maire du 1er Arrondissement
  • Rencontre avec la Chef de Service de l’état civil du 1er arrondissement
  • Travail en partenariat avec les Fokontany (les chefs des quartiers)

de son coté HARDI FRANCE s'est mobilisée pour permettre à l'équipe de Madagascar de poursuivre et développer son action vers l’obtention des papiers d’État Civil.

mais cela est une autre histoire..........

je vous en dit plus dans un prochain article..........

projet "ACTE DE NAISSANCE"

Partager cet article

Repost 0